définitions du marketing digital et relation client

Définition BIG DATA

Définition et histoire du Big Data

 

Apparu dans les années 90, le terme “Data” fait désormais partie du jargon marketing. C’est un terme anglais utilisé pour qualifier les données qui peuvent circuler par un réseau informatique. Depuis les années 2000, les entreprises doivent traiter un énorme volume de données numériques (structurées ou non) en temps réel. En effet, aucun outil classique de gestion de base de données ou de gestion de l’information ne peut vraiment traiter ces données massives provenant partout. Ce volume massif de données est appelé Big Data ou mégadonnées. Souvent, le Big Data est présenté comme la nouvelle ou dernière étape de la révolution industrielle, celle de l’information. C’est la raison pour laquelle le Big Data est en perpétuelle évolution et en optimisation constante des performances des outils. C’est donc une véritable opportunité de rendre votre entreprise plus performante en connaissant mieux vos clients.

 

La règle des 5V ou comment trier les informations récoltées

 

Le grand volume des informations récoltées associé au manque de crédibilité de celles-ci représente le problème majeur du Big Data. Désormais, il faut se poser la question de l’aptitude de l’entreprise à analyser ces données et à les utiliser de manière pertinente. On définit le plus souvent le Big Data par la règle des 5V : volume, vélocité, variété, véracité et valeur.

 

  • Volume

 

Le volume correspond à la masse d’informations produite chaque seconde. C’est d’une importance capitale dans le monde de l’entreprise.

 

  • Vélocité

 

La vélocité correspond à la rapidité de l’élaboration et du déploiement des nouvelles données.

 

  • Variété

 

Le Big Data permet la récolte, l’analyse et le classement de nombreuses données non structurées (environ 80% des données) comme des photos, conversations ou messages sur les réseaux sociaux.

 

  • Véracité

 

Il est difficile de justifier de la fiabilité et de la crédibilité des informations collectées. Toutefois, de nouvelles techniques devraient bientôt voir le jour et  permettre de faciliter la gestion de ce type de données .

 

  • Valeur

 

La valeur correspond au profit que l’on peut tirer de l’usage du Big Data. L’utilisation de cet outil représente un réel avantage concurrentiel pour les entreprises.

Utiliser le Big Data

Le Big Data et les outils d’analyse ont pour objectif d’améliorer l’expérience client, optimiser les processus et la performance, renforcer et diversifier le modèle économique. C’est donc l’avènement de nouvelles opportunités de différenciation concurrentielle et un véritable enjeu commercial. En effet, cette nouvelle administration des datas permet une meilleure rentabilité de la gestion des données, l’optimisation du stockage d’informations, la réalisation d’analyses programmables ou encore la facilité de manipulation des données.

L’évolution du marché du Big Data

 

En conclusion, le marché du big data va se mesurer en centaines de milliards de dollars car les budgets alloués par les entreprises ne vont connaître que de fortes progressions. En effet, on estime que les dépenses consacrées au Big data devrait représenter 25% du budget total IT en 2018, au lieu de 18% actuellement(étude du cabinet Vanson Bourne). On évalue aussi que 61% des entreprises sont conscientes de l’utilité du Big Data en tant que « moteur de croissance à part entière » . Cependant, seulement 43% d’entre elles se sont déjà organisées ou se structurent présentement pour exploiter le potentiel du Big Data (étude de Cap Gemini, mars 2015).

2 Comments

  1. […] datas sont partout et transforment non seulement les stratégies marketing mais aussi les actions […]

  2. […] géants Google et Facebook. Amazon est ainsi un concurrent sérieux par l’utilisation de la data qu’il possède, il n’a pas besoin de passer par un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *